Blog
raisons d’un refus de crédit

Connaître les raisons d’un refus de crédit

Désireux de réaliser leurs rêves, nombreux sont ceux qui ont recours à des prêts bancaires. Malheureusement, certains se trouvent dans une situation malencontreuse. Les crédits tant convoités viennent d’être refusés sans explication par les organismes de prêt. La question se pose : quel est le motif ?

Il est pourtant important de comprendre pourquoi on rejette le dossier. La raison pourrait être liée au demandeur de prêt, au projet ou au prêt lui-même.

L’organisme de crédit n’a pas confiance au demandeur de prêt

Ce motif vous tombe certainement tel un coup de massue sur votre tête. C’est pourtant la raison la plus probable du rejet de votre dossier. C’est justement pourquoi on ne vous le déclare pas. On vous dit seulement, avec diplomatie, qu’il va falloir revoir votre solvabilité.

La banque étudie attentivement votre dossier de prêt. Elle veut s’assurer que vous pourrez honorer vos engagements. Elle étudie alors votre profil pour que le risque de non-remboursement soit minime. Elle analyse votre capacité de remboursement.

Avez-vous des revenus mensuels stables et des emplois stables ? Avez-vous suffisamment d’argent pour vivre, à part les mensualités ? Avez-vous d’autres crédits en cours ? Avez-vous de fréquents découverts bancaires ? Quel est votre niveau d’endettement ? Si plus de 33 % de vos revenus mensuels sont consacrés au remboursement, le risque de surendettement est important.

Soulignons que les incidents de paiement constituent l’un des facteurs déterminants. Les organismes n’attribuent pas de prêt aux emprunteurs ayant des antécédents de non-paiement de crédit. Certes, le fichage ou le fait d’être interdit bancaire est une situation temporaire. Cependant, les banques et sociétés de crédit restent vigilantes vis-à-vis des prêteurs victimes de ces circonstances.

En résumé, les banques ont besoin de connaître la capacité de gestion de compte, d’épargne et de remboursement du demandeur de prêt. Leur décision d’accorder du crédit va en dépendre.

L’organisme de prêt trouve le projet non fiable

Il est possible que les organismes de crédit ne comprennent pas bien le projet en question, parce qu’il est mal présenté. Il se peut aussi qu’il y ait des incohérences dans le dossier de prêt. Celles-ci suscitent des doutes sur la réalisation ou sur la rentabilité du projet. Un autre cas : le prêteur ne maîtrise pas tout à fait le projet. Il n’en est pas spécialiste.

Ce serait donc mieux de demander des prêts immobiliers aux organismes spécialisés en immobilier, par exemple.

Les établissements de crédit se demandent toujours si les projets vont être réalisés correctement. Lors de l’examen du dossier de leurs clients, telles sont les questions qu’ils se posent :

  • Le projet va-t-il aboutir ?
  • Le projet est-il faisable ?
  • Le projet est-il rentable ?
  • Le projet est-il viable ?

L’absence de garantie, d’apport personnel ou d’épargne

Un prêteur peut rejeter une demande de prêt si le montant voulu est trop important pour une courte durée de remboursement. Certes, le taux est bénéfique pour le demandeur, mais le risque de surendettement est élevé.

La banque peut exiger un gage ou une garantie. Elle aimerait que l’emprunteur contribue à la réalisation de son projet par un apport personnel. C’est rassurant pour elle de savoir que le demandeur de prêt économise de l’argent. En dépit des moyens insuffisants, elle espère que l’intéressé pourra mener à bien son projet avec un crédit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *