Blog
refus de crédit

Que faire en cas de refus de crédit ?

Lors d’une demande de crédit bancaire, la réponse obtenue par la banque peut être tout autant négative. Plusieurs raisons peuvent être à l’origine de cette décision. Dans ce cas, plusieurs alternatives peuvent être prises afin de solutionner ce problème.

Connaître les raisons du refus

Une demande de crédit est étudiée par le banquier par rapport à des points importants avant la décision d’accord ou de refus. D’ailleurs, des critères communs et des variables spécifiques existent pour toutes les banques qui peuvent influer sur cette décision. Pour la première catégorie, il y a en premier l’âge. En effet, une personne mineure ne peut obtenir un crédit bancaire. Le taux d’endettement et le reste à vivre par personne du foyer viennent ensuite en tant que raisons d’inéligibilité du dossier. Ces deux critères permettent d’évaluer la capacité de remboursement de l’emprunteur. Ce sont des informations importantes pour le banquier puisqu’elles vont lui permettre de déterminer si le client est capable de payer à temps le prêt. Si le taux d’endettement se trouve au-dessus de 50%, la réponse est pour la plupart des cas négatifs. Ces deux critères dépendent tous deux des revenus et des charges mensuelles de la personne qui demande le prêt et du foyer en général. L’ampleur du projet est aussi une condition d’éligibilité lors d’une demande de crédit. C’est pourquoi, toutes les pièces en rapport avec ces données sont demandées dans le dossier. Le manque de pièces lors de la demande est aussi un risque car il s’agira d’un crédit sans justificatif. Les institutions financières vérifient même les antécédents du contractant comme le fichage à la FICP ou Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers par exemple. Variant d’une banque à une autre, le score d’acceptation peut également être la raison du refus. Il s’agit d’un chiffre défini par l’institution par rapport à la réponse du contractant aux diverses exigences suscitées.

Opter pour d’autres alternatives

Heureusement, différentes alternatives peuvent être adoptées afin de bénéficier d’un crédit. Souvent, la première solution est de tenter dans une autre institution financière. Comme suscité, le score d’acceptation varie d’une banque à une autre. Pour cette option, il faut bien se renseigner par rapport au taux proposé. Certaines banques sont plus flexibles par rapport à l’éligibilité du contrat mais proposent souvent un taux assez élevé. Il faudrait également revoir le budget demandé à la baisse. En effet, c’est la solution idéale dans le cas où c’est la capacité de remboursement qui est remise en cause pour l’obtention du prêt. Il s’agit ici d’améliorer son dossier le mieux possible en prenant en compte les critères évalués afin de mettre toutes les chances de son côté lors de l’étude du dossier. Négocier une durée plus longue par rapport au remboursement peut aussi être une meilleure alternative pour réduire le taux d’endettement. En outre, il y a le rachat de crédits entre particuliers. De même, faire appel à un courtier semble aussi être une bonne idée. Ce professionnel saura réaliser un dossier en béton afin d’éviter tout refus. Il faut savoir que des prêts définis peuvent être obtenus en fonction de la situation de l’emprunteur. Ce dernier doit répondre à certains critères pour en bénéficier. C’est pourquoi, il faut prendre le temps de se renseigner là-dessus pour en profiter au maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *