Blog
rachat de credit

Rachat de crédit à la consommation refusé : ce qu’il faut faire

Le rachat de crédit consiste à regrouper plusieurs prêts en cours pour ne rembourser qu’un seul prêt auprès d’une banque. Cette procédure permet de réduire les mensualités à payer par l’emprunteur tout en rallongeant la durée de remboursement. Par ailleurs, elle améliore le pouvoir d’achat et équilibre l’état budgétaire du ménage. Au cas où votre demande de rachat de crédit serait refusée, il est possible de reformuler la demande.

Demande de rachat de crédit refusé : quelles sont les raisons ?

Après la déposition d’une demande de rachat de crédit, le dossier est minutieusement étudié par l’organisme prêteur. Le rachat de crédit est attribué en fonction de votre situation financière et de votre situation économique au moment de l’opération. Plusieurs raisons peuvent pousser les banques à refuser une demande.

Tout d’abord, la souscription de crédit est refusée à toutes personnes, inscrites au Fichier National des Incidents de Paiement ou FICP. Administré par la Banque de France, ce dernier répertorie tous les incidents financiers des particuliers. Mis à jour par les banques, les tribunaux et les commissions de surendettement, ce document indique si la personne est en situation de faillite ou de surendettement. Par ailleurs, un taux d’endettement supérieur à 33 % peut aussi amener les établissements financiers à refuser une attribution de rachat de crédit. Toutefois, les critères peuvent différer en fonction des organismes. La situation financière du consommateur, le nombre d’enfants, sa profession, son âge, etc.

Des solutions adaptées à chaque situation

Face à un refus de rachat de crédit, des solutions peuvent être apportées suivant les causes du problème. Notez qu’une simulation de rachat de crédit peut s’effectuer en ligne. Cette plateforme vous permet déjà d’évaluer vos possibilités d’acceptation.

Si la raison du refus concerne un surendettement trop élevé, vous pouvez envoyer votre dossier à une commission de surendettement. Cet organisme a pour but d’aider toutes les personnes en situation de surendettement. Il se met en relation avec les créanciers afin d’étaler le délai de remboursement de crédit. Il peut également procéder à un report ou à un effacement d’une partie des dettes.

Dans le cadre d’un fichage à la banque de France, la seule solution est le règlement des dettes auprès des créditeurs concernés. Une fois que les dettes seront remboursées, le défichage s’effectuera en 2 ou 3 mois après de règlement. Notez qu’un refus de rachat de prêt n’est pas définitif. Les demandes peuvent être représentées plusieurs fois chez un organisme prêteur.

Des informations importantes à savoir

Ce qu’il faut retenir c’est qu’une demande de rachat de crédit à la consommation a plus de chance d’être acceptée si le demandeur dispose d’un contrat de travail indéterminé. Si malgré plusieurs envois de demandes, un organisme continue à refuser, il est conseillé de se tourner vers d’autres établissements prêteurs.

Par ailleurs, il faut aussi savoir que selon la loi MURCEF, aucun versement ne doit être effectué au profit d’un prêteur avant la signature d’un contrat de crédit. Cette mesure permet d’éviter le paiement des frais de dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *