Blog
crédit immobilier

Un crédit immobilier pas cher : 4 astuces pour en trouver

Un boulot stable, une situation matrimoniale mature, et on envisage très vite d’acquérir sans plus attendre un bien immobilier. C’est une pensée et un projet que cultive beaucoup de couple et d’individu indépendant financièrement. Cependant, ils se heurtent tous à un obstacle de taille : le financement. À un certain âge, il faut avouer que les épargnes n’ont pas encore eu le temps de se constituer. La plupart d’entre eux se tournent alors vers le crédit immobilier. Pourtant, là encore, les ennuies ne se sont pas évaporées. Avec des mensualités et des taux d’intérêt trop élevés, ils ne risquent pas de s’en sortir indemnes.

Compter sur les apports personnels

Beaucoup d’alternatives sont proposées par les banques afin de séduire les emprunteurs. Et la plupart d’entre eux se jettent dans la gueule du loup sans réelle stratégie. Ici, on vous propose de compter sur les apports personnels. Très de gens ont cette pensée et pourtant, c’est une technique qui attendrit plusieurs organismes de financement. Si vous voulez négocier un crédit immobilier abordable, mettez sur la table cet argument de taille. Au niveau du débiteur, les chances qu’ils obtiennent un financement à la hauteur de ses capacités sont assez minces. C’est pour cela qu’il est nécessaire d’apporter une contribution personnelle sur les fonds de départ. Vous n’êtes pas sans savoir que plus cet apport est élevé plus l’emprunter aura de probabilité d’obtenir un crédit pas cher. Si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté, ce montant devra approcher entre 10 % et 50 % du crédit demandé. L’origine de ce tribut peut être variée, mais tout ce qui compte est que la banque réalise que le débiteur est capable de gérer efficacement ses finances.

Jouer avec l’âge

Cela pourrait paraître assez anodin, mais du côté de la banque, c’est un argument de taille que vous pouvez très bien revendiquer. Avec un jeune âge, vous avez la capacité de travailler sur une longue période et par conséquent vous êtes forcément un client solvable à leurs yeux. En France, l’éligibilité pour être propriétaire est estimé au environ de 30 ans. Dans la mesure où vous avez moins de 35 ans, c’est un avantage incontesté. Entre les aides et les subventions, quoi demander de mieux ? En d’autres termes, il existe les prêts à taux zéro, à action de logement, conventionné, personnalisé et épargnes logement. Sinon, l’emplacement de vos bien biens a également une grande incidence sur la révision du taux. Quand cette variable joue en votre faveur, il est possible que dans quelques années, la valeur immobilière augmentent et vous aurez l’opportunité de la revendre aux plus offrants. Il faut également préparer en avance un dossier de qualité. Si vous avez déjà un âge assez avancé, ne perdez plus de temps et souscrivez à sans plus attendre.

Trouver une stabilité professionnelle et sociale

Ces aspects sont souvent négligés par les débiteurs et après, ils passent à côté de toutes les belles offres. Tout d’abord, au niveau professionnel, il ne faudra pas faire de gaffe. Être exemplaire est de mise dans une telle démarche. En d’autres termes, être fonctionnaire ou en contrat indéterminé est toujours plus appréciable si vous souhaitez être capable de rembourser la totalité des emprunts. Bien entendu, cette perspective n’exclut pas forcément les personnes sous contrat déterminé. Ce que vous devez retenir, c’est que les organismes de financement étudieront votre dossier de long en large et effectueront même des analyses poussées sur l’état financier de leur clientèle. De ce fait, vous devez absolument vous aligner à ces prédispositions. Côté social, il y a également des mots à dire. À noter que lorsque qu’un client de la banque travail depuis des années au sein de la même entreprise après renouvellement de contrat, son dossier sera inévitablement privilégier. C’est aussi le cas pour des personnes qui habitent dans une même localité sans déménagement constant.

Se constituer une épargne importante

C’est une question de bon sens, la qualité du profil du débiteur constitue l’un des éléments majeurs qui augmentent ses chances dans la recherche du meilleur crédit immobilier. La plus grande peur des banques est sans aucun doute l’insolvabilité. C’est une crainte et une angoisse qu’elles ont en permanence. En ce sens, si vous voulez les rassurer dans leur doute et leur incertitude, cumulez préalablement une épargne assez conséquente. Selon un principe simple, ces organismes financiers accordent plus de crédibilité à un client qui possède peu de revenu, mais qui épargne beaucoup d’argent. Souvent, les individus avec un salaire élevé ont beaucoup de plaisir personnel et dépense tout leur revenu sans compter. Afin de négocier des taux satisfaisants, vous devez convaincre les banquiers en avançant cet argument. Ce qui serait encore plus encourageant, c’est que vous puissiez financer et avancer une part importante du prêt. Ainsi, les risques de non-remboursement seront considérablement évincés. Comme il fut mentionné précédemment, l’apport personnel permet de partager équitablement le risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *